bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles



Formes et types d'aquarium.Quelle forme d'aquarium choisir ?


Les aquariums rectangulaires sont de loin les plus populaires. Ils bénéficient d'une surface d'eau plus importante : cela favorise les échanges gazeux (meilleure oxygénation). Il s'agit d'un critère important et qui doit être pris en compte dans le calcul de la densité maximale d'un aquarium. Ainsi, à volume d'eau équivalent, un aquarium rectangulaire permettra sans doute d'abriter plus de poissons qu'un aquarium cubique. Les aquariums rectangulaires sont souvent aussi plus faciles d'entretien car moins profonds.

Des variantes existent : l'achat d'un aquarium profond est indiqué lorqu'il se révèle plus adapté au comportement d'une espèce donnée, par exemple pour certains cichlidés. Un aquarium profond est en général un peu plus cher car le verre doit être plus épais et plus résistant afin de lui permettre de résister à la pression.
D'un autre côté, les aquariums peu profonds conviendront bien à certains poissons de fond fouisseurs (loches par exemple) grâce à leur plus grande surface au sol.
Enfin, les aquariums à face bombée offrent surtout un intérêt du point de vue esthétique et sont aujourd'hui très à la mode (au prix d'un surcoût car le verre est plus épais par rapport à une cuve traditionnelle).

Les différents types d'aquarium :

- aquarium d'eau froide : non chauffé, il convient uniquement aux espèces de poissons des zones tempérées (dont le poisson rouge).
- aquarium tropical : il doit être chauffé afin de correspondre au mieux aux besoins spécifiques des espèces tropicales.
- aquarium d'eau saumâtre : cette fois, l'eau y est à mi-chemin entre l'eau douce et l'eau de mer (quelques espèces connues : Brachygobius xanthozonus, Tetraodon biocellatus ou Tetraodon palembangensis ...)

On distinguera aussi :

-l'aquarium communautaire (ou aquarium d'ensemble) : il héberge différentes espèces de poissons et de plantes qui ne viennent pas de la même région et n'ont donc pas de liens entre eux. Le biotope ainsi crée ne reflète pas un biotope existant naturellement mais est est une pure création de l'aquariophile. Il faut néanmoins toujours s'assurer que les qualités physico-chimiques de l'eau (pH, dureté de l'eau ...) soient adaptées à ces différentes espèces avant de les associer.
-l'aquarium géographique ou régional : les poissons, les plantes et le décor appartiennent tous à un milieu donné. L'aquarium géographique s'efforce de refléter plus ou moins fidèlement un biotope existant : aquariums amazoniens, des grands lacs africains, du sud-est asiatique, etc. Ce type d'aquarium demande des connaissances précises du milieu choisi.
-l'aquarium spécifique : il héberge une espèce ou une famille spécifique de poissons.
-l'aquarium hollandais : il est centré autour des plantes, les poissons contribuant secondairement à l'effet esthétique de l'ensemble ainsi qu'à l'équilibre du bac (en le fertilisant).

Le bocal à poissons rouges est vivement déconseillé. Pourquoi ? Parce que le volume d'eau et sa surface sonts insuffisants.
Les conséquences ? Dans un si petit volume, de surcroît non filtré, les déchets organiques s'accumulent rapidement (ammoniaque qui brûle les branchies de l'animal, nitrites qui raréfient le taux d'oxygène); le taux d'oxygène est très bas (le poisson remonte très souvent en surface pour aspirer l'air qu'il ne trouve plus dilué dans l'eau). Le poisson asphixie lentement mais sûrement et a une vie totalement inconfortable. Typiquement, l'espérance de vie d'un poisson rouge dans de telles conditions est de 1 à 2 ans maximum. Rappelons qu'un poisson rouge peut facilement vivre une dizaine d'années dans de bonnes conditions de vie et que le record, assez incroyable, a été enregistré en Grande-Bretagne et est détenu par Goldie, qui a atteint les ... 44 ans !


» lire la suite: quel volume pour mon bac ?