bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles

définition pH aquariumQu'est-ce que le pH ?


Définition : pH signifie "potentiel hydrogène". L'eau (H2O) étant composée de molécules d'hydrogène et d'oxygène, le pH mesure la quantité d'ions hydrogène (H+) et d'ions hydroxyde (H-) dans l'eau.
Plus la quantité d'ions hydrogène est importante, plus l'eau est acide (faible pH). Inversement, si les ions hydroxydes sont concentrés, l'eau est alors alcaline - on dit aussi basique - (pH élevé).
Le pH est mesuré à l'aide d'une échelle inventée par le danois Soren Sorensen au début du siècle : elle est graduée de 0 à 14. Le chiffre 7 correspond à une solution neutre. Les valeurs supérieures à 7 sont dites alcaline (ou basiques); les valeurs inférieures à 7 sont acides.

La lecture du pH est logarythmique. Un changement de 1pH pourrait paraître insignifiant : il correspond pourtant à une multiplication de 10 du ou de la basicité. Prenons un pH de 5 : il est 10 fois plus acide qu'un pH de 6 mais 10 fois moins acide qu'un pH de 4 . De même, un ph de 12 est 10 fois plus basique qu'un pH de 11 et 100 fois plus basique qu'un pH de 10.
Il peut être difficile de se représenter ce que signifie un pH de 0 : disons qu'il s'agirait d'une acidité absolue, du type acide sulfurique. Un pH de 4 est lui à peu près équivalent à du jus de tomates. En revanche, un pH de 14 pourrait peut être rappeler la soude caustique. Inutile de dire que la vie est impossible dans de tels milieux et que l'échelle de pH propice à l'aquariophilie est beaucoup plus réduite !

La majorité des espèces apprécient un pH neutre, légèrement alcalin ou alors légèrement acide. Certaines espèces préfèrent toutefois un pH plus acide : par exemple, les discus préfèrent une eau dont le pH est situé entre entre 5.0 et 7.0; alors que d'autres, comme les cichlidés africains réclament un pH basique, de 7.5 à 8.5 en principe.

Au delà, l'adaptabilité est un facteur à prendre en compte mais elle est est variable selon l'espèce et selon l'origine des poissons : ainsi les poissons d'élevage sont nettement plus adaptables que les sauvages, dont l'acclimatation peut se révéler délicate. En outre, pour certaines espèces, un pH inadapté peut bloquer la fonction de reproduction.

 

poisson aquarium discus

Photo d'un Discus
Suzukichick sous licence CC BY-NC-ND

Qu'est-ce que le choc osmotique ?

De manière générale, les poissons étant des animaux particulièrement lents à s'adapter à des changements de milieu, il est important d'éviter de créer un choc osmotique, qui est subi par le poisson lorsque celui-ci est exposé à un changement très brutal de son environnement direct, qu'il s'agisse des températures ou du pH. Le milieu dans lequel les poissons vivent à l'état naturel est relativement constant et les changements y sont plutôt lents et progressifs : par exemple, un lac ne passera pas de 15 à 25 degrés en une poignée de secondes, ce qui laisse aux poissons tout le temps de s'adapter aux changements de températures. De même, pour les variations de pH : ce sont donc des changements brusques du pH (soit + de 0.2 par 24 heures) qui présentent le risque le plus important pour nos poissons (stress,maladies, mortalité).



» lire la suite: déterminer le pH adéquat pour les poissons


Articles associés

» illustration : échelle du pH (ouvre une nouvelle fenêtre)

» modifier un pH inadéquat : les différentes méthodes