bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


Combien nourrir les poissons d'aquarium ?Nourrir les poissons en quelle quantité et
combien de fois par jour ?

La plupart des aquariophiles s'accordent sur deux à trois distributions par jour, chaque distribution ne dépassant pas les 3-4 minutes. Ceci bien-sûr à l'exception des poissons de fond qui ont une manière de s'alimenter complètement à part (ils ont besoin de prises plus longues).
De manière générale , les petits poissons sont nourris plus souvent que les plus gros mais en de petites quantités bien-sûr : trois ou quatre petites portions valent mieux qu'une grosse.

Les nourritures commerciales sont généralement très énergétiques : il faut donc éviter de surnourrir car un excès de nourriture ne serait pas complètement assimilé par les poissons et polluerait l'eau (déjections plus conséquentes).

En observant bien le comportement et les habitudes de ses poissons, on arrive au bout d'un temps assez bref à bien connaître leurs besoins : plus de "règles" donc, juste du bon sens !

Quelques "trucs" pour bien nourrir :

- observez bien le comportement de vos poissons (se nourrissent-ils à la surface ou bien en zone intermédiaire ? où passent-ils la plupart de leur temps ?); leur morphologie (position et taille de la bouche, taille du poisson) : ceci vous donnera des indications fiables sur le meilleure façon de nourrir vos poissons.

- en aquarium d'ensemble, il peut être nécessaire d'utiliser différents types de nourriture en fonction des différentes espèces (exemple : une nourriture qui flotte et une autre qui coule);

- de nombreux poissons de fond nécessitent d'effectuer une distribution supplémentaire après que les lumières sont éteintes (exemple : comprimés pour poissons nocturnes);

- observez bien les poissons pour voir si tous les poissons ont accès à la nourriture: un accès égal à la nourriture n'est certes pas vraiment possible en raison de rapports de dominance mais tous les poissons devraient avoir au moins une part.

- les poissons sont des animaux à sang-froid : par rapport à des animaux à sang chaud, leurs besoins alimentaires sont comparativement limités dans la mesure où la nourriture ne leur sert pas à produire de la chaleur (on dit qu'ils sont "hétérothermes" puisque la température de leur corps fluctue en fonction de la température extérieure).

- les poissons voient leur métabolisme s'accélérer lorsque les températures augmentent : le poisson rouge, par exemple, aura besoin d'apports énergétiques plus importants s'il est maintenu à 22°C qu'à 15°C (notons que le filtre est heureusement plus efficace biologiquement si l'eau est plus chaude). Si les températures sont très froides (par exemple l'hiver en bassin), il faudra cesser de d'alimenter.

- les alevins sont en pleine croissance et ont donc besoin de nourritures plus riches en énergie et en protéines que les adultes. La nourriture vivante, microscopique au début, est très efficace ainsi que les aliments spécialisés du commerce (sous forme liquide puis solide).

- renseignez-vous en magasin ou postez une question sur un forum aquariophile en cas de doute.

Quand il vaut mieux ne pas nourrir ou bien réduire l'alimentation ...
- en présence d'ammoniaque et de nitrites (aquarium récemment mis en eau) : nourrir les poissons conduirait à produire encore davantage de ces polluants;
- avant de transporter ses poissons sur de longues distances.


loche clown botia aquarium

La loche clown (Botia macranthus) appréciera ... à peu près tout : nourritures carnées, du "vert" - sans oublier les aliments commerciaux ... et les escargots qui passeraient par là.
Photo : Christophe sous licence CC BY-NC



Articles associés

» les problèmes nutritionnels



« retour à l'accueil