bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


distribution nourriture poissons alimentation poisson aquarium  Alimentation des poissons: les types de nourriture (suite)


La nourriture congelée

-d- La nourriture congelée : elle est composée de morceaux de poissons, de moules, de crevettes, de vers, etc. Elle combine les avantages de la nourriture fraîche du point de vue nutritionnel sans ses inconvénients possibles (voir ci dessous). Un complément idéal pour stimuler les poissons avant la reproduction. On doit distribuer des portions plus importantes que pour les nourritures sèches dans la mesure où leur taux d'humidité peut atteindre 80% (contre 5 à 10% pour les nourritures sèches). Bien rincer avant emploi. Ne pas décongeler/recongeler.



La nourriture vivante

-e- La nourriture vivante : on peut l'acheter en magasin ou bien faire son propre élevage. Elle est évidemment excellente nutritionnellement et de nombreux aquariophiles font leur propre élevage. La durée de vie est très limitée.

Quelques exemples :

kit artémias nourriture pour poissons aquarium

Faire son élévage d'artémias est très facile grâce à des kits vendus dans le commerce (il n'est pas non plus très difficile de se fabriquer un incubateur-maison). Ici : kit du fabricant Ntlabs.

La nourriture en gel

-f- La nourriture en gel : récemment apparue sous la marque Tetra, il s'agit de petits sachets remplis d'une gelée très nutritive composée de daphnies, artémias ou vers de vase et enrichie en vitamines. Il est possible de nourrir les poissons "à la main" grâce à ces sachets. Il s'agit d'une alternative intéressante et amusante bien qu'assez onéreuse. Bonne appétence. A utiliser comme "friandise".


La nourriture-maison

-g- La nourriture-maison : en complément de la nourriture séche, on pourra utiliser pour certains poissons carnivores des morceaux de moule, des crevettes, des coques, du jaune d'oeuf et même des morceaux de poissons crus, tous des aliments riches en protéines et en minéraux. La viande blanche est occasionnellement possible mais la viande rouge serait dangereuse (les poissons sont des animaux à sang-froid : or, les graisses se figent à basse température) sauf peut-être le coeur de boeuf et le foie, un complément utilisé avec parcimonie par certains aquariophiles pour doper la croissance des poissons.
Les poissons omnivores ne sont pas en reste et raffoleront de vos préparations-maison : les légumes sont en effet aussi de la partie. Rien de compliqué heureusement : pour les poissons rouges par exemple, distribuez 2 ou 3 fois par semaine de très petits morceaux de courgette ou d'épinard, des petits pois bouillis (1-2 minutes) puis émiettés et rincés à l'eau fraîche ou des boules de brocoli elles aussi bouillies puis passées à l'eau très froide. Festin garanti, et pour pas cher !

Les nourritures pour alevins

-h- Les nourritures pour alevins : la fraie vit sur ses réserves (sac vitellin) pendant 24 h ou 48 h. Ensuite, on pourra leur distribuer des infusoires (créatures microscopiques), nauplii d'artémias (larve de ces étranges crevettes nommées artémias) puis des artémias et des flocons émiettés très finement. Il existe aussi une gamme de nourritures spécialisées pour la fraie.

aliments pour alevins tetra min babyaliments pour alevins tetra junior

L'allemand Tetra commercialise deux aliments destinés aux alevins : TetraMin Baby™ pour les alevins de moins de 1 cms; TetraMin Junior™ pour les alevins de plus de 1 cms.

Les nourritures à proscrire : jamais de fromage ni de nourriture style bouts de saucisses ou encore chocolat ou biscuit (les poissons sont des animaux à sang-froid : or, les graisses se figent à basse température). Le pain est inadapté au système digestif des poissons : il faut aussi l'éviter.



» lire la suite: nourrir en quelle quantité et combien de fois par jour ?