bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles




 

 

cycle de l'azote sans les poissonsLa mise en place du cycle azoté sans les poissons (suite)

Il s'agit tout simplement de substituer aux déchets qui auraient dûs être produits par les poissons d'autres déchets. On ajoutera donc à notre bac "vide" soit :

- un morceau de poisson ou de moule (deux inconvénients à ceci : il est très difficile de "doser" la quantité d'ammoniaque libérée et donc de bien contrôler le processus tout entier; en outre, la décomposition relâche des phosphates);

- de l'ammoniaque pure (pure c'est à dire sans colorant ni additifs ni parfum : le produit ne doit pas mousser s'il est secoué). Attention car c'est un produit dangereux à manipuler (très irritant).
Les doses dépendent de la concentration du produit à votre disposition. Aussi, une règle suivie par beaucoup consiste simplement à ajouter à l'aide d'une pipette x gouttes d'ammoniaque jusqu'à atteindre un taux de 5ppm (immédiatement décelable avec un test du commerce). Renouveler journalièrement l'opération jusqu'à l'apparition des nitrites. A partir de là, la dose initiale journalière d'ammoniaque devra être divisée par 2 (x gouttes : 2). Vous observerez alors la montée en puissance des nitrites (jusqu'au fameux "pic de nitrites") et la réduction puis la disparition rapide de l'ammoniaque : continuez à ajouter la demi-dose d'ammoniaque jusqu'à ce que les nitrites disparaissent à leur tour : le cycle sera alors lancé. Procédez à un changement d'eau généreux avant d'introduire vos premiers poissons.

- acheter un produit du commerce destiné à mettre en place le cycle azoté : par exemple, Biomature™ du fabricant britannique Waterlife. C'est la solution la plus pratique. Voir la dose et la fréquence préconisées par le fabricant en fonction de vos différents paramètres.
Attention de ne pas confondre ce produit avec ceux contenant des souches bactériennes actives supposées accélérer la mise en place du cycle ou bien améliorer une filtration déjà établie.

biomature de waterlife

 

Quelque soit la méthode, "classique" ou "sans les poissons", le facteur temps est important : la méthode sans les poissons est sensiblement plus rapide mais demande tout de même un peu de patience (15 jours à 1 mois en général).

Pour accélérer ce processus, on pourra là aussi "ensemencer" l'aquarium en ajoutant une partie de la masse filtrante ou alors du gravier prélevés dans un aquarium déjà mature (et qui n'a pas connu de maladie récemment). Transférer simplement de l'eau est beaucoup moins efficace sauf si vous y avez bien pressé l'éponge d'un filtre déjà établi.

Important : n'oubliez pas de bien chauffer l'aquarium (28°C) car la multiplication des bactéries est plus rapide si l'eau est chaude. Bien oxygéner est également important pour le développement des bactéries car certaines sont aérobies.

Evitez d'utiliser un produit visant à absorber l'ammoniaque (de type zéolite) pendant la mise en place du cycle ... ou celui-ci ne se metttra pas correctement en place.

D'autres méthodes existent, telle la méthode appelée "silent cycling" qui consiste à planter l'aquarium plus que généreusement avec des plantes à croissance rapide et en se basant sur la capacité que les plantes ont d'absorber directement l'ammonium et les nitrites. Ne l'ayant jamais essayé, je ne peux la recommander mais envoyez un courriel si vous l'avez utilisée avec succès !

« retour à l'accueil