bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


Mon premier aquarium tropical (2)Un premier aquarium tropical ... facilement !


3. Choisir les plantes

L'utilité des plantes en aquariophilie est indéniable : elles oxygènent l'eau pendant la journée, assistent la filtration en absorbant ammonium, nitrates et phosphates plus certains polluants (métaux lourds par exemple), sont en compétition directe contre les algues indésirables, offrent un refuge aux poissons et un support permettant aux oeufs de certaines espèces de poissons d'adhérer ... sans oublier leur intérêt esthétique bien-sûr !

intérêt de l'aquarium planté

L'ancrage et la croissance des plantes seront grandement facilitées par la disposition d'une sous-couche de terreau aquatique sous le gravier (voir page précédente) et par la diffusion ou l'injection de CO2. Cette dernière est rendue nécessaire par le fait que les aquariums ne contiennent que très peu de ce gaz indispensable à la pousse des plantes.
Elle pourra être obtenue soit par l'injection de CO2 industriel (qui nécessite un équipement assez coûteux mais qui est la seule méthode envisageable pour les gros volumes) ou encore la diffusion du CO2 dite "artisanale" (très facile à mettre en place, peu onéreuse et plutôt efficace pour des volumes cette fois modestes : des kits bon marché sont vendus dans le commerce).

 CO2  dioxyde de carbone pour  aquarium

Nutrafin Natural Sytem™ de Hagen : un exemple de diffusion "naturelle' de CO2 très facile à mettre en place (quelques minutes suffisent).

 

Les plantes à planter en priorité dans un nouvel aquarium sont avant tout des plantes plutôt rustiques et à croissance rapide (qui résisteront mieux et absorberont plus efficacement nitrates et phosphates : il est préférable d'attendre un peu avant de se tourner vers des plantes plus délicates et à croissance lente (genre anubia, cryptos ...) sous peine de voir celles-ci se couvrir d'algues. Une fois un certain équilibre atteint dans le bac, les plantes plus délicates et à croissance plus lente peuvent être ajoutées en toute sécurité.

Quelques plantes idéales pour débuter (mais il y en a plein d'autres !) : Bacopa caroliniana, Ceratophlyum demersum, Echinodorus latifolius, Echinodorus osiris, Elodea densa, Hygrophila polysperma, Microsorum pteropus, Ludwigia repens, Mayaca fluviatilis ...

L'éclairage est une autre composante essentielle à la bonne croissance des plantes. Les aquariums tout équipés pèchent malheureusement assez souvent en ce domaine, pour des raisons d'économie. Choisissez donc de préférence un aquarium pour lequel l'ajout d'un tube supplémentaire est facilement réalisable ou optez tout simplement pour un kit déjà bien équipé côté éclairage.
Une durée d'éclairage située entre 9 et 12 heures est dans la norme.



4. Installer l'aquarium

Placer l'aquarium sur son meuble : la base de l'aquarium doit être entièrement en contact avec le meuble qui le supporte. La surface du meuble doit être plane (utiliser éventuellement un niveau à bulles) et sans aspérités. De nombreux modèles de cuve réclament d'insérer une plaque de polystyrène ou de contre-plaqué entre la base de l'aquarium et le meuble mais d'autres pas (lisez bien la documentation). Si vous souhaitez coller un décor spécifique à l'intérieur de l'aquarium, il faudra allouer au moins 24 heures pour un bon séchage du silicone.



» lire la suite: l'installation de l'aquarium en 10 étapes