bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


Maladie poisson aquarium - Maladie du NéonMaladies et traitements


Maladie du Néon
(Sporozoasis myolytica)

Symptôme principal : Certains poissons porteurs du parasite peuvent ne présenter aucun symptôme particulier lorsque le niveau d'infection est faible. Les poissons plus atteints présentent un pâlissement de la robe.

Symptômes secondaires : le poisson s'isole, refuse de s'alimenter (amaigrissement). Nage difficile ou incontrôlée. Infections secondaires comme la pourriture des nageoires. Parfois, lorsque le poisson est déjà très atteint : scoliose.

Causes directes : parasites (Pleistophora hyphessobryconis) qui envahissent les intestins du poisson puis produisent des kystes qui s'attaquent aux issus musculaires, provoquant des nécroses (d'où la couleur de plus en plus blanchâtre des poissons atteints) et des gonflements (déformations musculaires).

Facteurs favorisants : poissons nourris avec des tubifex, poisson en décomposition dans l'aquarium et consommé par les autres poissons, pas de mise en quarantaine après acquisition de nouveaux poissons.

Contagieux : oui.

Gravité : maladie le plus souvent léthale.

Occurence : affecte le plus souvent les néons mais d'autres espèces parfois (certains barbus, danios zèbre, etc)

Traitements : très peu de traitements connus à ce jour. Les seuls que je connaisse sont Aquarium Pharmaceuticals Nala-Gram™ et Jungle Labs Internal parasite Guard™ (très difficiles à se procurer en France à mon avis car ce sont des produits surtout distribués aux Etats-Unis). Isoler systématiquement le poisson atteint en bac de quarantaine car cette maladie passe facilement de poisson à poisson.

Prévention : quarantaine systématique après achat de nouveaux poissons, retirer le plus rapidement possible tout poisson mort pour éviter le cannibalisme et désinfecter les épuisettes. Eviter de nourrir avec des tubifex vivants.

 

/-/ 0 photo ! /-/

L'ajout de sel pour aquarium (1 cuillerée à table pour 20 litres) peut faciliter le traitement : attention à ne pas surdoser le sel en aquarium : IL NE S'EVAPORE PAS (après un changement d'eau, il ne faut donc rajouter que la dose correspondante au volume d'eau qui vient d'être changé : si vous avez changé 10 litres d'eau par exemple, ne rajoutez qu'une demi-cuillérée de sel). Attention également : certaines espèces de poissons (espèces dites "sans écailles" notamment) ainsi que les invertébrés y sont très intolérantes.