bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


Désordres nutritionnels poissons aquariumMaladies et traitements


Les problèmes nutritionnels

Description : désordres divers causés par une alimentation inappropriée (type de nourriture ou quantités) ou de qualité médiocre (avitaminose). La plupart de ces désordres se développent sur le moyen ou long-terme, ce qui rend parfois difficile une bonne évaluation de la situation.

Par exemple, un manque ou au contraire un excès de vitamine A peuvent amener des désordres très différents. Un excès de protéines pour une espèce donnée ou bien un manque de protéines chez une autre auront aussi des conséquences sur le long-terme : c'est pourquoi il existe une si grande variété d'aliments industriels pour nos poissons afin de s'adapter aux exigences d'une grande variété d'espèces ayant des régimes alimentaires différents les unes des autres. Une erreur souvent fatale (mais moins fréquente heureusement) consisterait enfin à nourrir - même une seule fois - des poissons avec des aliments toxiques pour leur métabolisme (la liste est longue mais pour avoir une idée, voir l'encadré en bas de page).

Symptômes possibles : ils sont variables mais pas exclusifs (des maladies d'origine bactérienne ou virale par exemple peuvent présenter des symptômes similaires, ainsi qu'une mauvaise qualité de l'eau ou une anomalie génétique 1) :

-lésions oculaires (oeil saillant, voilé);
-coloration anormale;
-déformations et difformités physiques (colonne vertébrale notamment), surtout chez les juvéniles);
-croissance ralentie et faible immunité;
-grosseurs diverses;
-dommages internes (foie ...).

1 Dans la mesure où certains de ces symptômes peuvent également être attribués à une infection, il est important de toujours débuter le plus tôt possible un traitement approprié et de vérifier le qualité de l'eau (ammoniaque, nitrites, nitrates) avant de se pencher sur une éventuelle cause nutritionnelle.

flocons pour poissons tropicaux JBL

Une fois la boîte ouverte, la durée de vie des flocons ou granulés est limitée (6 mois maximum). Les conserver dans un endroit sec et frais permet d'en préserver au mieux les vitamines.
Photo: flocons pour poissons tropicaux JBL Novo Bel.

Les aliments à proscrire absolument pourraient faire l'objet d'une très longue liste, citons-en quelques-uns : les saucisses, les biscuits, les chips, le chocolat (aussi toxique chez le chien au passage), la viande rouge, le fromage ... Les poissons étant des animaux à sang froid, les graisses saturées contenues dans ces aliments se figeraient dans leur organisme !
Les aliments à plutôt éviter sont le pain et autre produits céréaliers, que les poissons digèrent mal ou pas selon les cas.
Les aliments que nous consommons et qu'ils peuvent éventuellement aussi consommer : la salade, les épinards, le brocoli, la courgette, les petits pois, le concombre ... Certains poissons ont même absolument besoin d'aliments verts mais cela dépend de leur régime alimentaire : voir Les fiches poissons pour des conseils adaptés à chaque espèce. Sans oublier pour les gros poissons carnivores les moules, crevettes ...

Les aliments industriels ont été soigneusement élaborés pour correspondre aux besoins de nos poissons : c'est pourquoi ils serviront la plupart du temps de base de l'alimentation, à laquelle s'ajouteront, selon les espèces, des végétaux ou de la nourriture carnée (vivante, congelée). La clé du succès est dans la variété !

Les aliments industriels ont une durée de vie limitée : 3 mois maximum après ouverture. Il faut les conserver dans un endroit frais et sec (surtout en été, donc pas sur la galerie de chauffage) et éviter les boîtes sur-dimensionnées (en achetant plutôt 2 petites boîtes au lieu d'une grande) ou les flocons en vrac (l'air oxyde très rapidement les vitamines). Attention à ne pas laisser entrer l'humidité dans les flocons ou granulés de vos poissons (doigts mouillés) : cela altère le produit et favorise le développement de bactéries pathogènes.

Vérifiez bien avant l'achat que vos poissons n'ont pas d'exigence nutritionnelle particulière : quelques espèces n'accepteront pas les aliments industriels au début et quelques rares espèces ne les accepteront jamais et exigeront de la nourriture vivante.



Articles associés

» l'alimentation des poissons (dossier et conseils pratiques)