bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


Pompe à air et oxygénation de l'aquarium.La pompe à air et l'oxygénation : mythe ou réalité ?

Une pratique courante consiste à utiliser la pompe à air, qui envoie de l'air à l'intérieur de l'aquarium (sous forme de petites bulles) afin "d'oxygéner l'eau" : cette expression manifeste une certaine confusion entre "aération" et "oxygénation". Nous ne discuterons pas ici de la fonction esthétique (ou inesthétique pour certains) de la chose. Mais la question est plutôt la suivante : l'utilité de la pompe à air, mythe ou réalité ?

poissons rouges en aquarium avec bulles bulleur

Photo Lanids / licence CC BY-NC-SA


Comment ça marche ?

Les bulles d'air générées par la pompe et le diffuseur n'oxygènent pas directement l'eau de l'aquarium, mais, en crevant la surface et en créant une agitation (circulation de l'eau en surface), vont faciliter les échanges gazeux et ainsi améliorer l'oxygénation du bac.

- Jour et nuit : les détracteurs de cet accessoire objectent à juste titre qu'un aquarium bien planté produit largement assez d'oxygène. C'est exact pendant le jour. En revanche, la nuit, le processus de la photosynthèse cesse et les plantes entrent alors en compétition avec les poissons pour l'oxygène. De la même façon, on sait que la concentration d'oxygène dans l'eau se réduit de manière importante lorsque les températures s'élèvent (ce qui n'a pas manqué de poser de gros problèmes pendant la canicule de l'été 2003 :-(

- Un brassage de l'eau suffisant : dans le cas du bac bien planté dans lequel un mouvement modéré de surface est bien visible (causé par l'expulsion de l'eau du filtre ou d'une pompe à eau par exemple), en dehors de tout phénomène de chaleur inhabituelle, on obtient généralement une oxygénation appropriée y compris pendant la nuit sans recours à une pompe à air.

- Pompe à air et CO2 : la plus sévère critique envers les pompes à air vient du fait qu'elles laissent s'échapper le précieux dioxyde de carbone en dehors du bac : or, celui-ci est primordial à la croissance des plantes (c'est pour cela que de nombreux aquariophiles en injectent pour stimuler leur croissance).

Conseils généraux

- Normalement, en bac correctement planté, le seul brassage de l'eau en surface par la pompe à eau devrait suffire pour favoriser l'oxygénation de l'eau et apporter le complément en oxygène dont les poissons ont besoin lorsque les plantes ont cessé de produire de l'oxygène, c'est à dire de nuit. En outre, les plantes produisant plus d'oxygène la journée qu'elles n'en consommeront la nuit, on dispose alors d'une "réserve" qui pourra être utilisée par les poissons et les autres organismes, certaines bactéries comprises.

- Dans le cas d'un aquarium planté mais avec très peu ou pas d'agitation en surface, l'utilisation d'une pompe à air est recommandée pendant la nuit.

- Enfin, dans le cas d'un aquarium non planté et sans agitation de l'eau en surface, l'utilisation d'une pompe à air sera absolument indispensable de jour comme de nuit.

En tous les cas, si vous observez que vos poissons passent un temps anormal en surface (là ou l'oxygène est naturellement plus concentré) ou qu'ils "pipent" à la surface au petit matin, il faudra rapidement améliorer l'oxygénation en plantant davantage, en installant un aérateur ou - encore plus efficacement - en améliorant le brassage en surface par l'intermédiaire d'une pompe à eau.

Des tests peuvent confirmer un taux d'oxygène trop bas mais il faut noter que les symptômes décrits ci-dessus peuvent aussi révéler une montée de nitrites - lesquels empêchent l'absorption par les poissons de l'oxygène disponible.

aérateur bulleur pompe à air pour aquarium

La pompe à air (ou aérateur ou bulleur) est un investissement très modeste mais qui peut sauver des vies : branchez-là systématiquement en cas de fortes chaleurs en été. Elle peut aussi servir à alimenter un filtre de secours (voir section sur les filtres).

 

En cas de problème, agissez vite : faites immédiatement un changement d'eau partiel (préalablement traitée au déchlorinateur) puis branchez dès que possible une pompe à air. L'identification précise des causes du problème permettra de prendre les bonnes dispositions sur le long-terme. En cas de fortes températures ou canicule, il est enfin conseillé de brancher une pompe à de jour comme de nuit et de réduire la durée d'éclairage (lequel produit de la chaleur).


« retour à l'accueil