bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


pH adapté poisson aquariumDéterminer le pH adéquat pour les poissons


Dans la nature, le pH est relativement constant pour un bassin donné, et, à chaque espèce de poisson correspond une plage assez précise du pH.
Le cas des poissons d'élevage (la majorité des poissons en aquariophilie en sont issus) est particulier : en effet, ils ont souvent été acclimatés, à travers de multiples générations, à des conditions assez différentes de celles présentes dans leur habitat naturel.
Aussi, se renseigner en magasin pour déterminer quel type d'eau est utilisée permet de se faire une meilleure idée qu'en se référant exclusivement au pH de l'eau dans laquelle vivent de lointains cousins sauvages ... Si ces paramètres sont proches ou similaires aux vôtres, l'acclimatation devrait se faire sans difficulté :-)

Il est bien-entendu de la responsabilité de tout aquariophile de s'assurer préalablement que ses paramètres conviendront à l'espèce de poissons qu'il souhaite accueillir. Si on débute tout particulièrement, il est plus sage de déterminer la population de son bac en fonction des caractéristiques de l'eau de son robinet que d'essayer de les faire vivre dans une eau qui ne leur convient pas, ce qui évitera de se lancer a posteriori dans de "grandes manoeuvres" potentiellement risquées d'altération du pH et de la dureté de l'eau.

 

pH et aquarium communautaire ....

... ou l'art de plaire à tout le monde. Si on souhaite créer un aquarium communautaire, il faut d'abord s'assurer que les différentes espèces de poissons sont compatibles entre elles : plage de pH compatibles (en gros, ne pas mélanger des espèces d'eau acide avec de espèces d'eau alcaline); comportement (certaines espèces sont territoriales ou agressives ... ).

De manière générale, un pH tournant autour de la neutralité est préféré en aquarium communautaire car il aura plus de chance de convenir à tous. Au-delà, associer les extrêmes est une erreur à éviter absolument.

 

aquarium

Photo : Chrischang, licence CC BY-SA

 

Au fait, le pH, pourquoi c'est important pour les poissons ?

Les poissons étant composés essentiellement ... d'eau, il est important qu'un équilibre à peu près constant s'établisse avec le milieu extérieur. Les déséquilibres et les variations, surtout quand ils sont brutaux, sont stressants voire dangereux pour les poissons. De manière extrême, les symptômes causés par un pH très inadapté ou instable, bien que non exclusifs, sont les suivants:

" " comportement nerveux et nage désordonnée;
" " perte d'appétit;
" " saignement éventuel des branchies s'accompagnant souvent d'une surproduction de mucus (opacité de la peau);
" " tendance à sauter hors du bac;
" " mort simultanée de plusieurs poissons ...

L'acidose se rencontre chez les poissons exigeant une eau basique et qui sont maintenus dans une eau acide alors qu'une alcalose peut se développer lorque le pH atteint un seuil très élevé chez des poissons ne le supportant pas.

 

Tester le pH de l'eau de son bac est une opération simple mais cruciale, notamment avant de déterminer la population de son bac (ici, kit du fabricant Tetra)

 

Valeurs et stabilité du pH

La valeur du pH et sa stabilité au cours du temps dépendent de plusieurs paramètres spécifiques à chaque aquarium. Il faut notamment prendre en compte:

" " la dureté initiale de l'eau utilisée (très variable selon les régions) : une eau dure et alcaline offre une plus grande stabilité qu'une eau douce et acide;

" " le décor et la filtration : l'emploi éventuel d'un décor non inerte joue un rôle important dans la chimie de l'eau. Alors que l'emploi de coraux, coquillages ou de pierres calcaires augmente progressivement la dureté de l'eau et son pH, l'ajout d'une racine de tourbière relâche des tannins qui peuvent acidifier l'eau;

" " l'aquarium planté et la diffusion de CO2 : la diffusion de CO2 est certes bénéfique à la croissance des plantes mais elle acidifie l'eau. Il est indispensable de contrôler et régler précisément le taux de CO2 nécessaire aux plantes et de tester le pH et la dureté de l'eau afin d'éviter une surdose et une chute du pH;

" " le peuplement et l'entretien du bac : un aquarium surpeuplé et/ou mal-entretenu a plus de chance de connaître à terme des fluctuations du pH qu'un aquarium raisonnablement peuplé et correctement maintenu;

" " "l'âge" du bac : avec le temps, on peut malgré tout constater une tendance à l'acidification de l'aquarium engendrée notamment par le cycle de l'azote. Des changements d'eau réguliers permettront une normalisation des paramètres en rajoutant du "pouvoir-tampon" (lire la suite ...).

 



» lire la suite: stabilité du pH et pouvoir-tampon