bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


Stabilité du pH et pouvoir-tamponStabilité du pH et pouvoir-tampon


La stabilité du pH est un facteur plus important que son adéquation exacte aux valeurs pré-requises de chaque espèce : en clair, si les poissons sont bien portants, il n'y a absolument aucune raison de chercher à modifier le pH parce que la littérature mentionnerait un pH quelque peu différent de celui de votre bac. Les poissons se seront tout simplement acclimatés. Outre que la modification du pH n'est pas toujours une opération aisée (en particulier pour l'abaisser), les inconvénients causés par une fluctuation engendrée artificiellement (par l'adjonction de produits chimiques par exemple) peuvent se révéler désastreux.

En revanche, si on observait une instabilité soudaine du pH (typiquement en eau douce et acide) ou encore des problèmes causés par une forte inadéquation entre le pH de son bac et la fourchette du pH adaptée à l'espèce en question, un mauvais état général des poissons, des signes de stress ou des morts suspectes, il faudrait prendre rapidement des mesures adéquates.

Le rôle du pouvoir-tampon

L'eau dispose en plus ou moins grande quantité de substances minérales dissoutes constituant un pouvoir-tampon lui permettant de résister aux changements brutaux de pH.
Mais cette réserve est d'une part variable selon les types d'eau (l'eau dure et alcaline, plus riche en carbonates, en contient beaucoup tandis que l'eau douce en possède beaucoup moins) et d'autre part elle n'est pas inépuisable.

De manière générale, plus l'eau est dure et alcaline, plus son pouvoir-tampon sera élevé donc plus le risque de voir le pH se modifier au cours du temps sera faible voire nul.

En revanche, dans le cas d'une eau douce et acide, cette réserve étant plus réduite, il est important de s'assurer que les substances minérales participant au pouvoir-tampon, donc à la stabilité du pH de l'aquarium, ne finissent pas s'épuiser.

Pour bien se figurer en quoi consiste le pouvoir-tampon, on peut s'imaginer qu'il s'agit d'une grosse éponge capable d'absorber et de neutraliser les acides qui s'accumulent dans l'aquarium donc sans que le pH soit nullement affecté. Mais au moment où cette éponge atteint sa limite d'absorption (= pouvoir-tampon totalement épuisé), elle n'est alors plus capable de retenir les acides, ce qui a pour conséquence de faire chuter le pH.
Un des moyens les plus simples de rétablir du pouvoir-tampon est simplement d'effectuer des changements d'eau régulièrement qui vont permettre de renouveler les substances minérales qui participent au pouvoir-tampon.

 

Tester le pH de l'eau de son bac est une opération simple mais cruciale, notamment avant de déterminer la population de son bac (ici, kit du fabricant Tetra)

Une eau acide et peu minéralisée possède peu de pouvoir-tampon permettant de prévenir les chutes brutales du pH. Ici, test pH de JBL.

 

Quel est le lien entre le pH et la dureté de l'eau ?

Nous avons déjà évoqué le rôle des différents minéraux qui participent au "pouvoir-tampon" et qui permettent de limiter les variations du pH.
Pour bien évaluer ce lien, il faudra nous pencher sur la différence entre dureté générale ou totale et dureté carbonatée temporaire (lire la suite ...)



» lire la suite: le pH et la dureté dans l'aquarium


Articles associés

» illustration : échelle du pH (ouvre une nouvelle fenêtre)