bannière de aquariophilie pratique, site d'aquariophilie d'eau douce : poissons, plantes, matériel, techniques aquariophiles


Aquarium planté co2 et fertilisationLes grands principes du bac planté


Le CO2

" " Le CO2 : les plantes sont composées d'environ 40% de carbone, qu'elles puisent dans le CO2 (dioxyde de carbone) et pour quelques-unes seulement à partir du bicarbonate (HCO3-).
Les besoins en CO2 des plantes sont très variables : des plantes à croissance plutôt lente dans un aquarium de volume modeste et peu planté auront des besoins très limités; à l'inverse, un aquarium très planté bénéficiant d'une lumière intense aura des besoins plus importants.
Reste que la plupart des aquariums combinent à juste titre plantes à croissance lente et plantes à croissance plus rapide, et la photosynthèse dépendant de la combinaison lumière + CO2 + autres nutriments (fer, potassium ...) + température, si les ressources en CO2 sont limitées, la croissance des plantes les plus exigeantes sera elle-même aussi limitée.

Photosynthèse : processus vital au cours duquel les plantes chlorophylliennes utilisent la lumière comme source d’énergie pour synthétiser de la matière organique, notamment des sucres, à partir de l’eau et du dioxyde de carbone disponibles dans le milieu. Ce processus s'accompagne d'un dégagement d’oxygène.

La plupart des aquariums ne contenant pas assez de CO2 pour une croissance optimale des plantes, beaucoup d'aquariophiles procèdent à une injection de CO2 dans l'aquarium, principalement grâce à deux méthodes :

- le distributeur de CO2 artisanal : basé sur l'action de levures, c'est une méthode peu coûteuse bien qu'assez peu précise. Elle donne néanmoins d'assez bons résultats pour des volumes modestes (jusqu'à une grosse centaine de litres). On peut soit bricoler son propre système (attention : surtout pas de bouteille de verre mais des bouteilles résistantes en PET de type boisson gazeuse) soit opter pour un sytème plus précis et prêt à l'emploi du type Nutrafin Natural System.

 CO2  dioxyde de carbone pour  aquarium

Nutrafin Natural Sytem™ de Hagen, système ultra-simple pour aquarium de 75 litres ou moins.


- le CO2 industriel : un équipement de diffusion du CO2 disponible dans le commerce est nécessaire. Il est précis et conviendra mieux aux plus gros volumes. Il en existe plusieurs sortes, des manuels ou semi-manuels aux systèmes automatisés (bouteille, détendeur et manomètres, clapet anti-retour, électrovanne pour stopper la diffusion de CO2 pendant la nuit).1

Système de fertilisation au CO2 de Dennerle


1  La photosynthèse cesse pendant la nuit.

Le taux de CO2 est corrélatif du KH et du pH spécifique à l'aquarium : le tableau ci-dessous permet d’estimer la concentration en CO2 envisageable en fonction des valeurs pH et KH.
La plage verte correspond aux valeurs jugées convenables à optimales; la plage rouge représente la zone de danger ou son approche (à partir de 35 mg/l environ), la zone inférieure correspond elle à une concentration en CO2 faible. Un taux généralement compris entre 15 et 35 mg/litre est adapté à la croissance des plantes et à la maintenance des poissons.

tableau exprimant le taux de co2 correlé du pH et du KH

Tableau : évaluation du taux de CO2 dans l'aquarium en fonction du pH et du KH.

Attention : le CO2 étant intrinsèquement liés au pH et à la dureté carbonatée, si une chute du CO2 a pour conséquence la montée du pH, l'introduction de CO2 abaissera le pH. Il faut donc contrôler et régler précisément le taux de CO2 nécessaire aux plantes et tester le pH et le KH afin d'éviter une surdose et une chute potentiellement catastrophique du pH (risque d'acidose et problèmes respiratoires graves pour les poissons avec mort des poissons dans les cas extrêmes). Les systèmes automatisés de diffusion du CO2 sont capables d'adapter la diffusion de CO2 au pH grâce à un pH-mètre. Des tests du pH et du KH bon marché sont aussi disponibles en animalerie. Il est recommandé de se baser sur un KH de 4 degrés au minimum. Si le pH est trop faible, il faudra durcir l'eau afin de rajouter du pouvoir tampon.

test ph pour aquariumtest kh pour aquarium

Tests faciles d'emploi JBL

Tester conjointement le KH et le pH de l'aquarium planté permettra de s'assurer que l'eau contient toujours une quantité suffisante des carbonates qui agissent en tant que pouvoir-tampon prévenant les variations brutales du pH. Ce pouvoir-tampon a en effet tendance à s'épuiser avec le temps sous l'accumulation des acides générés par le dioxyde de carbone, la respiration des animaux et des plantes la nuit ainsi que la dégradation des diverses matières organiques. Afin de s'assurer que le pH ne risque pas de s'effondrer, il est recommandé de se baser sur un KH de 4 degrés au minimum.

Dennerle Indicateur spécial test CO2

Qu'est-ce que la décalcification biogène ?

Lorsqu'il n'y a pas assez de CO2 dans l'eau de l'aquarium, certaines plantes sont capables de mettre en place une stratégie de secours qui consiste à puiser le carbone là où elles le peuvent encore, à savoir les carbonates de calcium (on observe alors un phénomène de précipitation du calcium, sous la forme d'un dépôt blanchâtre crayeux sur les feuilles ou sur les ventouses du filtre). Les carbonates sont alors détruits : la dureté carbonatée descend à un niveau dangereusement bas et, lorsque l'eau a perdu tout son pouvoir-tampon, le pH devient très instable.
Cet exemple montre l'utilité d'injecter du CO2 dans l'aquarium : les plantes puisent le carbone dont elles ont besoin du CO2 injecté et le processus dangereux de décalcification biogène est ainsi écarté.

L'aquarium planté et la filtration

La filtration est absolument essentielle pour nos poissons car elle permet de retenir mécaniquement les déchets et assure leur élimination biologique : sans filtration, les poissons s'empoisonneraient.
Cependant, en aquarium planté, les filtres ont souvent pour inconvénient de brasser à l'excès l'eau en surface. Alors qu'un brassage modéré en surface est absolument nécessaire à une oxygénation correcte du bac (notamment la nuit) ou au maintien d'une température homogène dans le bac, un brassage excessif aurait l'inconvénient de laisser s'échapper le CO2 dont les plantes ont besoin.
Il est donc recommandé de placer la sortie du filtre si possible entre 5 à 8 cms sous la surface, de manière à obtenir un mouvement modéré mais néanmoins clairement visible à la surface. De même, alors qu'en aquarium non planté, un débit du filtre représentant trois fois son volume à l'heure est tout à fait possible, il est préférable d'opter pour un débit plus lent en bac planté (1 ou 2 fois).
Attention : il ne s'agit pas de lorgner sur la capacité du filtre ou sa taille mais de garder son débit sous un certain seuil. De nombreuses pompes ou filtre pemettent pour cela une régulation de leur débit.

Remarque : certains matériaux de filtration chimique (ex : charbon actif) éliminent également certains oligo-éléments importants pour les plantes. C'est pourquoi il est conseillé de ne pas les utiliser de manière permanente.




» lire la suite: les modes de plantation


Articles associés

» quelques techniques pour bien planter son aquarium (lien externe : ouvre une nouvelle fenêtre)*

» Le CO2 dans l'aquarium (lien externe : ouvre une nouvelle fenêtre)

» le pH dans l'aquarium

» le pH et la dureté

» les fiches plantes

« retour à l'accueil